Stocker et de partager ses photographies

Sauvegarder et diffuser ses photos
Chambre Sanderson tropical 1900

Stocker, partager et sécuriser ses photos sont des sujets essentiels pour tout les photographes. Il faut réaliser ces actions avec soins sous peine de risquer de perdre un jour tout ou partie de ses précieux trésors.

L’arborescence des fichiers

Pour bien s’y retrouver dans ses dossier le premier travail consiste à hiérarchiser son arborescence. Personnellement, j’ai créé un répertoire par type de fichiers. Un pour les RAWs, un pour les photos traitées. Puis un répertoire par années. Enfin un sous-répertoire pour les photos proprement dites avec comme nom l’année, le mois, le jour puis le sujet principal ce qui donne :
> Photos Traitées
> 2018
> 2018-12-25 Noël

Le stockage et la diffusion

Les disques durs ont des capacités de stockage de plus en plus importantes et coûtent de moins en moins cher. Copier sur plusieurs disques son travail et ses précieux souvenirs est un strict minimum. Mais cette solution ne met pas vos clichés à l’abri de problèmes domestiques (cambriolage, inondation, etc.) et ne permet pas le partage de clichés.

Pour sécuriser réellement ses trésors et les partager, il existe plusieurs solutions en ligne, plus ou moins onéreuses. Voici celles que j’utilise. il en existe d’autres mais celle-ci me donne entière satisfaction.

Flick’r

Longtemps pour partager ses images, Flickr était le média le plus facile et le moins cher : c’était gratuit et ça fonctionnait pas mal. Les nouvelles conditions d’utilisation de 2019 a réduit le nombre de photos à 1000. C’est un peu juste pour ce qui est du stockage et depuis la migration du service sur les serveurs de Amazon, la connexion est problématique.

Côté vitrine en revanche le service est satisfaisant.

L’option payante devrait permettre de s’affranchir de la limite de 1000 photos mais l’optimisation fiscale des GAFA me posant des problèmes, j’ai opté depuis pas mal de temps pour les solutions franco-française suivantes.

Voir ma page flickr

Joomeo

Joomeo propose une solution gratuite assez chiche avec 2Go de capacité et un poids de photos de 20mo max. Cela permet tout au plus d’essayer le service avant de basculer sur une des solutions payantes très compétitives et fonctionnelles.

L’abonnement Focus vous coûtera 32,5€ par an. Pour ce tarif, l’espace disque est illimité et les photos sont acceptées jusqu’à 50mo. Un second tarif de 65€ par an est disponible qui permet de stocker des photos sous format RAW jusqu’à 200mo et offre une vitrine professionnelle.

Un service de tirage des photographies est proposé. je ne l’ai pas expérimenté car je préfère passer par l’excellent laboratoire Picto.

Le seul bémol est l’interface de gestion des photos du site Internet qui est en Flash et qui n’est pas d’une très grande fluidité.

Enfin Joomeo, c’est aussi une application pour smartphone qui est particulièrement bien conçue et très pratique. Elle permet très facilement d’accéder à ses clichés et de les télécharger.

Voir mon espace Joomeo

Piwigo

Au départ, Piwigo n’était qu’un logiciel de gestion de site Internet dédié à la photo. Quelques années plus tard le créateur de ce programme a proposé un service clé en main avec un hébergement illimité et un choix conséquent de template (interface du système ; couleurs, chois de menu, etc.) de qualité.

Piwigo permet aujourd’hui de créer un véritable site Internet avec une gestion des droits pour donner l’accès différents à la famille, aux amis et à tous très efficace.

Voir mon site Piwigo

Grace à ces services, le stockage de vos photos sera sécurisé et vous pourrez partager sans difficultés vos souvenirs.

Le classement est un acte fondamental de l’intelligence humaine. sur le sujet je ne peux que vous conseiller ce livre de Georges Perec : Penser / Classer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *